Les collégiens correspondent avec l’Amérique

Dans le cadre de leur cours d’anglais, les collégiens d’Holiskol ont pu correspondre avec une personne vivant à Baltimore, aux Etats-Unis. Cette correspondance par mail s’inscrit dans le thème de l’année « Invitation au voyage ». La découverte de ce pays, les cours théoriques de grammaire, vocabulaire anglais et l’apprentissage de formules anglaises se complètent pour une pratique concrète de la langue.

Une approche de la culture et de la langue étrangère ambitieuse

À Holiskol, une attention particulière est portée à la pratique des langues étrangères : l’anglais, l’allemand et l’espagnol y sont enseignés dès les classes de primaire. Les élèves sont initiés à l’anglais à partir de la grande section plusieurs heures par semaine. La pratique est encore débutante mais apporte de solides bases pour les années d’apprentissage à venir. Au collège, la pratique est plus ambitieuse, elle vise l’aisance et la maîtrise correcte de la langue. C’est avec une certaine forme d’exigence que les cours de vocabulaire, grammaire et syntaxe sont dispensés pour faciliter une expression fluide de la langue au plus tôt.

Pour atteindre cette forme d’aisance, la professeure d’anglais des 4e/3e a eu l’idée de mettre en place une correspondance avec l’un de ses amis habitant Baltimore aux États-Unis. Cet échange s’inscrit dans la préparation au brevet 2021 et incite les collégiens à apprendre les codes qui s’appliquent dans un mail à destination d’une personne anglophone : le vocabulaire, les formules de politesse, les expressions ou les formules du discussion… La manière de communiquer, propre à chaque culture, tout simplement. Un plus pour leur culture anglophone, culture à laquelle ils sont déjà largement sensibilisés dans leur quotidien.

« Les collégiens sont invités à rédiger un mail (sur papier) en utilisant la structure du mail et les temps de conjugaison appris. Une fois cela fini, nous relevions les phrases les plus intéressantes de chaque mail pour en faire un mail commun et final à envoyer à mon ami américain. »

Madame Tranchant, professeur d’Anglais des 4e/3e

L’échange débute par des questions générales, relatives à la vie de Sydney (leur correspondant) : son lieu de vie, son quotidien, les actualités aux États-Unis…


Dans la réponse de Sydney, les élèves peuvent déjà constater l’utilisation de formulesmais aussi de phrases à la construction complexe :


Cet échange a permis aux élèves de faire le lien entre leurs apprentissages et la pratique de l’anglais à mesure que la leçon avançait.



Une pratique de la langue exigeante au service de leurs intelligences

Si un accent est mis sur l’étude et la pratique des langues à Holiskol, c’est parce qu’elles stimulent les capacités des élèves. L’apprentissage d’une langue étrangère et par extension des diversités culturelles qu’elle implique, favorise le développement de leurs intelligences et de leur culture générale.

L’occasion d’échanger avec une personne étrangère est une belle opportunité pour s’imprégner d’éléments culturels différents. Les collégiens ont pu ainsi s’immerger à travers ces échanges, le temps de quelques semaines, dans ce que pourrait être la vie aux États-Unis.

Lors de cette activité ils ont été amenés à utiliser principalement :

  • Leur intelligence naturaliste en faisait preuve d’une certaine capacité d’analyse des codes qui diffèrent parfois des leurs,

  • Leur intelligence linguistique par la maîtrise et la pratique de la langue anglaise,

  • Leur intelligence interpersonnelle par le travail en groupe et l’ouverture vers d’autres cultures.

Grâce à cette activité, les collégiens ont pu se préparer davantage pour le brevet. La théorie a rencontré le cas pratique et cela rend l’apprentissage plus facile et plus ludique.

De façon générale, l’ouverture à l’autre et la compréhension interculturelle passent d’abord par le langage. C’est pour cela que la pratique tient une place essentielle dans l’enseignement des langues à Holiskol !